Bilboko aurreskua

Une année de plus, Bilbao se retrouve sans sa SokaDantza ou Aurresku, c’est ainsi que cette danse est souvent appelée à Bilbao.
Cela fait 26 ans que le Beti Jai Alai a représenté pour la première fois l’Aurresku, qu’il exécute tous les 15 août avec l’autorisation du maire, une fois qu’il a ouvert la danse. C’était une vieille idée de Jon Pertika et Iñaki Irigoien, qui depuis longtemps étaient déterminés à récupérer la SokaDantza qui avait été dansée à Bilbao, et qui avec le temps s’était perdue, malgré le fait que de nombreux témoignages en a parlé.
Comme échantillon pour commencer le processus de récupération, le tableau “Un Aurresku en Begoña” (1842) de Genaro Pérez de Villa Amil a été pris, où la manière dont cette danse a été exécutée dans l’Anteiglesia de Begoña au milieu du XIXe siècle est représenté et où l’on peut apprécier en détail la façon de s’habiller de l’époque.
Pour ce projet, nous avons eu la collaboration de José Luis Egiluz qui était celui qui a composé la musique, et avec les conseils de Mikel Lizarza et Karmele Goñi (directeur de l’EuskalMuseoa), qui avec Ana Santa Coloma ont fait un travail exquis dans le élaboration des costumes.
En 1997, l’EzpataDantza a été récupérée, qui est réalisée chaque année à l’intérieur de la basilique les 15 août et 11 octobre et qui, dans ce cas, a été réalisée sans interruption.
En 2020, année qui marquait le 25e anniversaire de la première représentation de l’Aurresku, la pandémie de COVID-19 l’empêchait d’avoir lieu le 15 août à l’arrière de la basilique, donc, et étant une date si importante, le BETI JAI ALAI a décidé de le faire à huis clos à l’EuskalMuseoa, un lieu emblématique et d’une grande importance pour le groupe en général et pour cette danse en particulier, puisque les costumes y ont été en grande partie créés. De cette performance a émergé une vidéo qui servira à la fois de témoignage des années dans lesquelles nous vivons touchés par la pandémie, – de ceci les masques avec lesquels dansent les dantzaris – témoignent, comme un document qu’il est utile de connaître, maintenant et dans l’avenir, la manière dont se danse « AURRESKU DE BILBAO ».
En 2021, il ne sera pas non plus possible de danser l’Aurresku le 15 à Begoña, la situation reste difficile et ne permet pas de grands groupes de personnes. Espérons que ce soit la dernière et qu’en 2022, en signe de normalité, nous pourrons nous réunir à nouveau et pouvoir profiter d’Aurresku avec toute la solennité qu’exige un acte comme celui-ci. Bilbao et ses habitants le méritent!

BETI JAI ALAI DANTZARI TALDEA

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire